Logo logo-focus

Parés au décollage

Malheureusement, la "machine aérienne" ne fonctionne pas. Même dans l'hypothèse où Léonard aurait voulu la construire, elle est très lourde, et l’énergie disponible à l’époque n’est pas suffisante pour la faire décoller.


Mais Léonard n’est pas du genre à abandonner : il en est convaincu, l’humanité pourra un jour voler. Il invente d’autres formes d’appareils, comme un planeur ou même une "vis aérienne" !

Léonard de Vinci, Étude pour une vis aérienne,

1497-1500, plume et encre sur papier, 23,2 x 16,5 cm, Bibliothèque de l'Institut de France / © Luc Viatour

C’est la première machine destinée au vol à utiliser une forme en spirale. Mais toutes ces idées sont restées sur le papier : il ne s’agit donc pas de l’ancêtre de l’hélicoptère.

Reconstitution de la vis aérienne au Château du Clos Lucé

© Château du Clos Lucé - David Darrault

Léonard a inventé plusieurs machines volantes qui sont toutes restées à l'état de projet.