Logo decryptage

Des yeux pour voir

Pour Léonard, étude de la nature et art sont toujours liés...

À gauche : 

Léonard de Vinci, La Madone à l'œillet,

vers 1473, huile et détrempe (?) sur bois, 62 x 47,5 cm, Alte Pinakothek, Munich

À droite : 

Léonard de Vinci, La Vierge aux rochers,

1482-1486, huile sur bois reportée sur toile, 199 x 122 cm, musée du Louvre, Paris

Voir en grand
  1. Dessiner permet à Léonard de mieux comprendre la nature. Il multiplie donc les croquis issus de ses observations.
  2. Grâce à ses dessins, Léonard peut peindre de majestueux paysages de montagnes et de cascades à l’arrière-plan de ses tableaux.
  3. Au premier plan, il peint si bien les plantes qu’on peut déterminer avec précision de quelle essence il s’agit !
Le peintre lutte et rivalise avec
la nature.
Léonard de Vinci

Léonard de Vinci, détails de La Madone à l'œillet et de La Vierge aux rochers

Léonard retranscrit ses observations de la nature dans les décors de ses tableaux.