Logo logo-focus

Des ronds dans l’eau

Léonard de Vinci, Saint Jean Baptiste,

vers 1513-1516, huile sur bois, 69 x 57 cm, musée du Louvre, Paris

La Nature est une source d’inspiration inépuisable pour Léonard :

  1. Il aime amplifier les phénomènes naturels dans des scènes imaginaires, comme des déluges, où les éléments se déchaînent.
  2. Les mouvements de l’eau l’obsèdent particulièrement : "Observe le mouvement de la surface de l’eau, comme il ressemble à la chevelure".

Ce sont par exemple les tourbillons de l’eau qui ont inspiré la belle chevelure bouclée de Saint Jean Baptiste.

Léonard de Vinci, Feuille d'étude d'eau coulant autour d'obstacles,

vers 1508-1510, plume et encre sur sanguine, 29 x 20,2 cm, Royal Library, Windsor Castle, Royaume-Uni

Les phénomènes naturels inspirent à Léonard certains éléments de ses œuvres.